Eglise catholique Charmey FR ____________________________________ Type : Traction mécanique Tirage mécanique Sommiers à coulisses Année : 1997 Inauguration : 9 novembre 1997 Facteur : Kuhn SA, Männedorf Claviers : 2 + pédale Jeux : 26 Clavier I, C - f''', Grand-Orgue Bourdon 16 ' * Principal 8 ' Bourdon 8 ' * Salicional 8 ' * Prestant 4 ' Flûte 4 ' Doublette 2 ' Fourniture IV 2 ' Cymbale III 1 ' Cornet V (c' - f’’’) 8 ' Trompette 8 ' Clavier II, C - f''', Positif * Bourdon 8 ' Gambe 8 ' Flûte douce 8 ' * Prestant 4 ' Flûte 4 ' Gambe 4 ' Flageolet 2 ' Petit Cornet 2 2/3'+1 3/5' Cromorne 8 ' Hautbois 8 ' Tremblant Pédale, C - f' * Soubasse 16 ' * Octave 8 ' * Flûte 8 ' Flûte 4 ' Bombarde 8 ' * = tuyauterie en partie ancienne Accouplements , accessoires : - Accouplement à tiroir II - I - Copule I – P - Mécanisme permettant d’ajouter un rang de Tierce à la Fourniture Etat : 2020
1845 L’assemblée paroissiale décide l’achat d’un orgue de dix jeux offert par Maurice Mooser, fils d’Aloys Mooser. 1898 Le facteur allemand Jean Ratzmann transforme l’instrument, l’agrandit à deux claviers sur des sommiers à cônes et modifie la façade pour y insérer une grande tourelle centrale. 1919 Chargé des travaux d’entretien dès 1908, le facteur Henri Wolf-Giusto de Fribourg installe une soufflerie électrique. 1946 Nouvelle transformation de l’orgue, qui compte à ce moment 22 jeux sur deux claviers et pédale, par la manufacture Kuhn SA de Männedorf. La composition est agrandie à 26 jeux et 3 extensions. Les sommiers de pédale sont disposés de part et d’autre du buffet derrière des grillages en bois pour pouvoir reculer l’instrument de plus d’un mètre et ainsi gagner de la place pour la chorale. Une nouvelle console pneumatique, tournée vers l’arrière, est placée au bord de la tribune. 1995 Démontage de l’instrument par la manufacture Kuhn en vue de la rénovation de l’église. C’est à ce moment que l’organologue François Seydoux, spécialiste des orgues Mooser, découvre qu’une partie du buffet et de la tuyauterie provient de l’orgue construit en 1768 par Karl Joseph Riepp pour l’abbaye de Salem (Allemagne). Cet orgue avait été vendu et remonté sur le jubé de l’église de la ville de Winterthour ZH en 1809. Lors du déplacement de l’instrument sur la tribune ouest en 1836 par Aloys Mooser et ses fils, le positif de dos avait été supprimé et repris par les facteurs fribourgeois. C’est Maurice Mooser qui le «recycle» et le met en vente par une annonce en 1844. 1997 Construction d’un orgue neuf de 26 jeux sur deux claviers et pédale par la manufacture Kuhn de Männedorf ZH. L’état Riepp/Mooser de l’instrument étant insuffisamment documenté, on opte pour un composition historisante dans le style de Mooser incorporant tous les tuyaux historiques, d’où un tempérament légèrement inégal. Le buffet de Riepp avec les ornements du célèbre sculpteur Joseph Anton Feuchtmayer est reconstitué: la petite tourelle centrale est reconstruite, et les parties historiques du buffet sont encadrées par de petites plates-faces et de grandes tourelles extérieures neuves.
Histoire
Sources: La Liberté, 11.11.1997 Auteurs divers, Un vrai roman policier: les orgues de l’église St-Laurent de Charmey, in: La Tribune de l’Orgue 1/1998, p. 33-46, et 2/1998, p. 17-26 Hans Gugger, Das Orgelgehäuse in den freiburgischen Kirchen, in: Patrimoine fribourgeois 14/2002, p. 23 Rudolf Bruhin, Restauration d’orgues dans le canton de Fribourg, in: Patrimoine fribourgeois 14/2002, p. 57 Inventaire des archives de la manufacture d’orgues Wolf/Bénett, Bibliothèque cantonale et universitaire, Fribourg 2020 Photo principale 2020: Christoph Hurni, Berne; vue de la nef 2013: Jean-Louis Pitteloud, Sierre Mise à jour 2022 et autres photos 1998: Dr. François Comment, Burgdorf.
Orgelverzeichnis Schweiz
Profil d‘orgue Eglise catholique Charmey FR
Heim